Catégories
Talk Show

Qui-suis je ? De mes premiers pas à la création de Mon Journal Public !

Je suis né en 1982. Dès mes premières paroles, j'ai dit que je voulais être pompier. Bon élève jusqu'en CM1, j'ai vite commencé à m'ennuyer. Après une 6 ème difficile et 5 ème catastrophique, j'ai dû redoubler. Ne parlons pas de la 4 ème et la 3 ème qui ne m'ont évidement pas permises d'obtenir le brevet des collèges...

Divorce de mes parents juste à la rentrée septembre et pas de lycée pour me prendre. Enfin, si, un lycée privé. J'ai finalement passé le brevet des collèges en candidat libre mais comme à mon habitude, je me suis mis à réviser, enfin, apprendre 1 semaine avant l'examen et je l'ai eu haut la main.

Je n'ai jamais eu de difficulté à apprendre ou retenir. D'ailleurs, il m'arrivait de ne pas faire mes devoirs le soir. J'apprenais mes auto-dictées en voiture sur le chemin de l'école ou mes poésies lorsque mes camarades passaient au tableau. J'avais de la chance, on passait par ordre alphabétique...

Ma mère était à la fois fiers et à la fois désespérée. Maintenant à 38 ans, et voyant mon parcours, je me suis dit que c'est dommage de ne pas avoir profité de mon cerveau plus tôt.

 

Arrivé en seconde dans un lycée professionnel, le lycée Saint Paul Bourdon Blanc, j'ai fait des études de comptabilité. Je voulais une classe avec beaucoup de filles mais la classe secrétariat était déjà prise.

J'ai donc passé un BEP avec 14/20 de moyenne. Ouais, la compta m'a jamais passionné mais dans ce collège, les profs étaient au top et ont suent m'intéresser aux études et me valoriser. J'ai fait d'énorme progrès dans toutes les matières générales (sauf espagnol que je déteste).

Toutefois, quelque semaines après avoir commencé ma terminale je pète les plombs. C'était ambiance boulettes de gomme sur le tableau et moi à 18 ans, je ne rêvais de mon métier, mon appart, ma voiture. Je me suis donc levé de classe, je me suis barré du lycée et j'ai dit à ma mère, maintenant, je vais bosser.

En Mars 2001, je rentre à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. Je reste 1 ère classe deux ans. Je monte Caporal puis Caporal-chef dans la foulée. Fin de mon cursus en juillet 2003, je me lance dans l'examen d'entrée des Sous-off en septembre.

Problème, si mes notes pompiers étaient bonnes, je ne pensais pas qu'il fallait réviser les matières générales. Donc devant ma copie de math avec des équations niveau BAC ou des questions comme : "combien de pays dans l'Europe et citez les 3 derniers entrés"... Bah... 🙄

Je n'ai pas eu mon examen d'entrée à la formation des sous-officiers (formation de 1 an ponctuée par de très nombreux examens).

Ayant en parallèle avancé dans ma vie personnelle achat / vente  / locations immobilières, mariage enfants etc. Je me suis pas mal consacré à l'entreprenariat et particulièrement dans un domaine qui me passionne : Internet !

Après plus de 12 mois de développement et près de 50K€ de fonds propres investis, j'ai lancé le premier site de tuto vidéo en France en 2008. 450 milles visites au meilleurs de sa forme, 5000 tutos en tous genres que les gens mettaient (comme sur YouTube) et je doublais mon salaire dans les meilleurs mois.

J'exerçais bien sûr toujours mon métier de Pompier avec passion. D'ailleurs, comme je le dis, je travailles toujours par passion et non pour l'argent. L'argent travailles pour moi. Par exemple, j'ai actuellement des revenus automatiques (retraite militaire, placements, revenu internet etc.) du coup, je peux me permettre d'écrire ses ligne avec plaisir sans me soucier de "est ce que cet article va me rapporter de l'argent".    J-E    M'  E-N    B-R-A-N-L-E    !   Je le fais pour le plaisir.

Puis de projet en projet et d'année en année, j'ai quitté la Brigade pour venir m'installer à Bordeaux où j'ai pu faire un détachement de l'armée à la fonction publique.

Je suis devenu agent de sécurité incendie (le niveau zéro de mon métier de Pompier), tout en poursuivant mon contrat militaire. En gros, c'est comme si l'armée prêtait un Pompier de Paris à la Fonction Publique.

Au bout de 5 renouvellements de détachement, j'ai pu prendre ma retraite militaire et engagé dans la fonction publique.

Montant des "entreprises", a but lucratives ou non comme VLB immobilier (société de marchand de bien), présidée encore aujourd'hui par ma femme, ou des petits projets plaisir dans l'internet comme MJP j'ai étudié les textes de loi et j'ai finalement décidé de... quitter la fonction publique d'état au bout d'un an d'intégration.

Je suis donc parti avec une prime pour départ volontaire. Calculée sur mes 18,5 ans de service rendu à l'Etat et grâce à mon indice qui était tout de même assez élevé j'ai pu m'assurer une prime correspondant quasiment à 2 ans de salaire 😁

Maintenant, je suis propriétaire de mon temps. Je ne l'offre plus pour une contrepartie financière appelée "salaire".

Si vous êtes un battant, alors ça a du bon. Du très bon même. Si vous préférer ne pas prendre de risque alors il faut rester employé, et encore...

Allez, je vous explique tout ça dans ma série de vidéos !

Intro

Qui je suis et d'où je viens ?

Créez du capital et votre noyau familial

Créez un projet et entreprenez

Formez-vous et créez de nouvelles sources de revenu

Multipliez vos sources de revenu

Augmentez vos revenus vos connaissances

Ayez des objectifs et mettez vous en difficulté

Existez et voyez votre avenir

Tu veux échanger quelques mots ?

2 réponses sur « Qui-suis je ? De mes premiers pas à la création de Mon Journal Public ! »

Bonsoir je laisse un commentaire ici plutôt que sur YouTube, j’ai regardé toutes tes vidéos sur ton site de présentation, beau parcours, où passion, volonté, grinta, hargne et surtout positivisme dans le dur comme dans l’agréable etc… sont des traits qui te caractérisent manifestement. Émotion aussi tellement palpable à un moment précis… Tu dis ne pas être né avec une cuillère d’argent, en revanche, malgré un cursus scolaire quelque peu compliqué tu as vite mis le pieds à l’étrier du cheval de « travail » 😀 et quelque part de bataille, et je pense que tu as oublié d’être bête et que tu avais une certaine maturité très jeune qui a fait que tu as su très tôt ce que tu voulais faire de ta vie. D’ailleurs comme tu l’as dit tu as décidé de te mettre au travail pour avoir ton brevet des collèges!!! Tout ça pour dire que quand on a l’intellect, un cerveau qui fonctionne plutôt bien ( ce qui est ton cas indéniablement, j’aimerais que ce soit mon cas), on voit on analyse les choses différemment et on a l’ambition qui vient avec et cette volonté d’y arriver qui est plus forte que tout avec aussi peut être une faculté à choper en vol les opportunités éventuelles qui s’offrent à nous. Trêve de flatteries, j’aime bien tes vidéos, je suis abonné à plusieurs proprios de Tesla, Électron libre, The Choucroute Garage qui va sans doute répondre à un de mes longs commentaires prochainement ou encore Nuage magique. Vous avez les uns et les autres votre manière bien à vous de filmer et vous exprimer, j’aime bien. Tu m’as un peu intrigué fin 2019 je me suis dit, qui c’est ce type qui nous raconte sa vie et c’est vrai que petit à petit on en apprend sur toi, et tu as persisté récemment en confirmant que tu préférais tout balancer sur un journal public plutôt que privé. Merci pour ce partage.
Bonne continuation, je continue à te suivre. Au plaisir. David

Salut David ! Merci pour ce long commentaire, ça me fait hyper plaisir d’autant plus que tu viens de ma chaine YouTube (créé avec mon téléphone vite fait le jour où j’ai acheté ma Tesla).

Tu sais, du dis que tu aimerais avoir mon intellect (pour faire court), mais je ne pense pas être vraiment hors du commun. Je pense avoir l’intellect de l’humain de base. Juste, peut être, je me sert uniquement des parties que j’ai besoin.
Tout le monde à un intellect. Par exemple, j’ai des facilité à me repérer dans le temps et dans l’espace. Pratique pour faire des reconnaissances dans les fumées épaisses lors d’un feu. Quand j’étais pompier, je faisait des reconnaissances de pièces enfumées. Lorsque je sortais, je devais dessiner au sol à la craie la configuration de la pièce pour renseigner le chef de garde et pour qu’il organise l’attaque pour l’équipe suivante.

Lors de la fin des intervention, quand le feu était éteint, il m’arrivait de m’étonner sur ma précision. J’ai cette capacité, donc je l’ai mis à profit de mon métier de Pompier.

J’ai d’autres capacités, comme ne pas avoir peur de risquer l’argent, alors je m’en sert. Bref, ce que je veux dire, c’est, comme dans une des parties de vidéo (je ne sais plus laquelle), tout le monde à un intellect et une passion qu’il peut exploiter pour vivre de manière heureuse sur la planète et mettre ces capacités aux profit des autres, si ce n’est à son profit.

Quoi qu’il en soit, sans faire profiter les autres, il n’y a rien à profiter par la suite. Imagine si tu était le seul sur la planète…

Voilà, je te remercie en tout cas de ton commentaire et te dis à bientôt sur la chaîne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *